Menu utilisateur

Bio-Scène en images

A propos

Bio-Scène en images

Ecrit par Macquetos dans Bio-Scène le 11 avr 2021

>>> Charger la version en pdf interactif de cette présentation


Le réseau Bio-Scène s'est constitué pour proposer des immersions dans des territoires, à partir d'un principe de voyages apprenants.

  • Ces voyages sont soit virtuels (sous la forme de parcours-web-interactifs)
  • Mais ils se révèlent surtout comme des espaces d'animations et de médiations sur les territoires à travers des projets de sciences participatives (inventaires citoyens de la biodiversité, par exemple) ou peuvent se décliner comme des parcours de Trans-Formations (autours des enjeux de résiliences territoriales et de mise en visions partagées pour faire face aux dérèglements climatiques et aux effondrements constatés de la biodiversité).

La navigation dans cette présentation peut se faire sur 2 modes :

  • Soit linéaire
  • Soit interactif

Dans le premier cas, vous pouvez soit utiliser les flèches de votre claviers et parcourir les contenus page après page.

Dans le second cas, vous pouvez explorer les différents éléments interactifs et laisser fonctionner vos sens.

Le symbole >>> signifie que le lien renvoi vers une url vous permettant de découvrir des contenus complémentaires accessibles directement en ligne.

Enfin,  nous proposons 3 niveaux de lectures (*) qui se complètent :

  • Le niveau « Tout public » (assez peu de textes et un voyage ludique)
  • Le niveau « Initié » (le même voyage ludique, mais un peu plus d’explications et d’images mentales qu’il conviendra de laisser fonctionner en arrière-plan)
  • Et enfin, le niveau « Expert » , où il vous sera proposé de rentrer en immersion dans ce qu’on peut qualifier de « boite noire » de Bio-Scène et des Archipels en Symbiose.

(En précisant bien qu’il ne s’agit nullement de chercher à créer des catégories enfermantes, mais bien au contraire, de concevoir de la perméabilité entre chaque niveau afin de correspondre aux différents modes de fonctionnement, propre à chaque individu).

* * *

(*) il s’agit d’offrir à ceux qui le souhaitent, d’explorer avec-nous – pour les enrichir – les soubassements pédagogiques et les éléments de stratégies qui ne sont pas de simples théories intellectuelles, mais bien produite à partir de nos expériences d’usages en recherche-actions.


De ces expérimentations en matière de mobilisation citoyenne et de valorisation des acteurs de la transition sont nés les Archipels en Symbiose, un collectif ouvert qui promeut un modèle bio-inspiré permettant de mettre en place des modèles d'économie coopérative.


Plutôt que de trop procéder par abstractions, laissez-vous porter par la navigation dans les différents environnements pour vivre la biodiversité et répondre à une question centrale que vous vous êtes peut-être déjà posée : science, citoyenneté, biodiversité, effondrements : Et moi dans tout ça ?


Qu'est-ce que Bio-Scène ?

C’est une plateforme multimédia qui propose en Archipels des immersions ludiques dans les territoires, pour appréhender de façon sensorielle les enjeux, découvrir de façon vivante et incarnée les acteurs de la transition, tout en permettant à chacun de prendre part aux dynamiques existantes. Soit pour se former, soit pour partager ses passions et ses compétences (mais c’est bien souvent les deux qui produisent les plus belles expériences collectives).


La notion de "Scène"

Une « scène » est un outil de mise en valeur pédagogique d’un territoire («Site d’Intérêt Ecologique») à partir d’une entrée thématique et d’une expérience de navigation dans des panoramiques. 

Cet espace dédié propose une gamme de dispositifs multimédias, privilégiant une découverte ludique et immersive du territoire (approche sensible adaptée à un très large public), mais n’occultant pas la présentation de contenus précis et organisés (à portée plus encyclopédiques, par exemple, pour diffuser des connaissances scientifiques ou promouvoir un regard naturaliste). 

Deux « offres BS » sont proposées :
« BS-Basique » et « BS-Plus ». 

Chacune se distingue par des options modulaires permettant à nos partenaires de rechercher des finalités spécifiques et d’adapter l’usage de BS aux possibilités budgétaires de chacun.

L’entrée se fait par une vidéo courte – « teaser » – qui permet une première immersion dans l’identité du territoire et de commencer à vivre et ressentir la biodiversité des lieux.


Le module Collection"

La collection de médias est un espace qui permet à chaque scène partenaire de constituer des banques d’images en ligne et de disposer de fonctionnalités d’indexations et d’un moteur de recherches multicritères. Associés entres-eux, les médias vont pouvoir s’enrichir pédagogiquement et illustrer les autres environnements (module « balade », « dossiers thématiques », « blog », etc…).

Ces collections peuvent être alimentées soit par le partenaire qui dispose de son propre fond documentaire et peut ainsi le valoriser de façon qualitative. Mais c'est surtout  le moyen de déployer des animations en sciences participative et de lancer des dynamiques coopératives, tels que par exemple, des « Inventaires citoyens de la Biodiversité » ou des ateliers pédagogiques avec des scolaires ou des parascolaires afin de diffuser des connaissances sur la biodiversité locale et les enjeux sur le vivant.


Le module "Balade"

L’environnement balade est le coeur de l’expérience pédagogique de la navigation dans Bio-Scène car il permet véritablement d’activer les déclencheurs à la fois émotionnels et rationnels pour « vivre la biodiversité - grandeur nature » et s’immerger dans l’écosystème territorial pour en découvrir toutes les richesses.

Ces panoramiques interactifs sont enrichis de « Points-Infos » qui permettent de scénariser des contenus multimédias, contextualisés aux lieux et apporter une image vivante et incarnée de la transition. Les sujets complexes peuvent ainsi être vulgarisés et appropriés par des non-spécialistes. Dès lors, chacun peut prendre conscience des enjeux et en devenir acteur à part entière.


Le module "Ressources"

Le « Dossier thématique » place l’utilisateur dans un environnement à vocation encyclopédique. 

C’est une façon de donner l’opportunité à tous de s’instruire de façon approfondie sur un sujet, ou simplement de répondre à une attente ou une interrogation particulière sur un élément spécifique du dossier.  Le contenu est orienté par une organisation qui privilégie une approche transversale de la thématique. Chaque « Chapitre », ou «Article» est replacé dans son environnement global pour proposer ensuite une plongée graduelle et détaillée dans des cas pratiques et donc plus concrets. 

Cette construction permet d’introduire différents niveaux de lecture du même sujet, en laissant le choix à l’utilisateur de naviguer de l’un à l’autre.

Ce module propose aux visiteurs du site des éléments d’informations qui complètent la découverte sensorielle de la « Balade virtuelle» proposée et apporte un niveau complémentaire et novateur d’apprentissage. Les « Articles » associés au thème central sont développés au travers de fiches de textes et sont toutes agrémentées soit de photos, de sons, de vidéos, d’animations ou de schémas explicatifs.  La lecture et l’organisation des contenus restent conventionnelles, pour donner un repère à l’utilisateur qui a l’habitude de naviguer sur Internet ou qui découvre ce média. Les textes et autres supports se lisent via des menus cliquables.


Une pédagogie par l'expérience

La pédagogie expérientielle est une méthode dite active. Elle réside dans la recherche continuelle d'une mobilisation toute entière de la personnalité, en permettant à chacun de s'adapter à la réalité de toutes les situations que l'on est "invité" à vivre.

Les parcours immersifs placent donc les visiteurs en situation d'apprentissage par le biais d'expériences impliquantes au niveau intellectuel et émotionnel. Les contenus permettent d'incarner la représentation de la réalité des faits et gestes que chaque apprenant est (ou devrait être) amené à vivre dans son environnement quotidien. L’expérience proposée permet donc concrètement de mieux apprivoiser des situations problématiques ou complexes qui deviennent transférable, au niveau individuel ou collectif, par substitution analogique.


L'architecture de navigation intuitive

Les dernières décennies ont permis un développement sans précédent des conditions de vie humaine en matière de santé, d’éducation, de réduction de la pauvreté, de confort de vie, etc.  Mais les modalités de ce développement - appuyées sur la croissance comme but en soi, sur la consommation comme moteur ou comme mode de réalisation personnelle - reposent sur un rapport extractif à la planète et sur l’anéantissement du vivant.

La démarche archipélique que nous souhaitons porter entend participer de façon pragmatique à la transition des territoires en proposant des parcours de « Trans-Formations » et de mises en actions locales. Ces dynamiques se mettent en place sous la forme de voyages apprenants, à destination des personnes, des familles, des organisations et des territoires. 


Que pouvons-nous ensemble ?

Et si une transition désirable s’organisait en Archipels et en Symbiose ?

Constitués à partir de compétences plurielles, un Archipel territorial œuvre en collectif pluridisciplinaire à une reliance – à l’échelle des territoires – entre habitants, élus, monde associatif et acteurs économiques.  Il s’agit d’accompagner la transition des consciences (intérieures et collectives) en proposant des parcours de Trans-Formations vers des manières d’être et d’agir soutenant la transition et la résilience des territoires.  Ces nouveaux modes de vie en société plus justes, car solidaires et véritablement respectueux du vivant (humain et non humain), donnent une image vivante d'un changement de cap sociétal concret et dès lors désirable par le plus grand nombre.


L'historique de la démarche

Les grandes étapes d’une « Recherche-actions-citoyennes »

Initialement, BIO-SCENE a été pensé (à partir de 2003) pour essaimer des modèles pédagogiques qui vont dans le sens du vivant. Mais historiquement, cette plateforme résulte d’une initiative citoyenne engagée en 1994, avec la création de l’association Aye-Aye-environnement et de l’agence coopérative Solvere en 2006.

L’expérience pédagogique des balades virtuelles explorée entre 2003 et 2020 menant à la création des Archipels en Symbiose permet aujourd’hui de monter à l’échelle pour :

> mettre l’outil en ionteropérabilité technique avec d’autres plateformes coopératives et produire une version V.2 de Bio-Scène

> renforcer les coopérations et mettre en visibilité les initiatives nationales et internationales, afin de les documenter et les redistribuer aux communs ; 

> partager un outil original de sciences participatives (interfaces contributives) et des expertises d’usages (animations et accompagnements de territoires) pour diffuser un rapport emphatique avec le reste du vivant et réorienter les modèles économiques vers du régénératif ; 

> permettre à chacun de s’approprier la « Pensée en Archipels » pour explorer les plus-values sociales, écologiques et économiques de la transition, tout en contribuant à une mise en Archipels des territoires et des organisations.


Eviter les pièges sémantiques

Au-delà des mots, la primauté de l’action... 

Certes, mais nous avons pensé que certains termes employés dans ce document méritaient tout de même d’être définis, soit parce qu’ils ont un sens polysémique (voire polémique...), soit parce que, associés entre-eux, ils peuvent aider à dépasser le cadre de l’affrontement conceptuel pour – peut-être - produire un regard neuf, ouvrant à une écologie moins conflictuelle et favorisant ainsi plus de coopérations entre les hommes. 


ET MOI DANS TOUT ÇA ? 

J’AI ENVIE DE METTRE MON « TERRITOIRE EN EXPÉRIENCES » ? 

Faites-le en « Archipels et en Symbiose »,
et formez-vous à la Recherche-actions-contributives 

Infos et accompagnement sur simple demande à : archipels@bio-scene.org 

Pour en savoir plus > https://www.bio-scene.org/article/faire-archipels


 

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.