Menu utilisateur

Jardiniers du Nous - bis

Jardiniers du Nous - bis

Ecrit par Macquetos dans Bio-Scène le 21 jui 2019

Projet de partenariat

Relevé de discussion - 19/07/19 - 13h30
Axes envisageables de mutualisations JdN (Jardiniers du Nous) et BS (Bio-Scène)

Liminaire

Un contact a été initié avec l'Université du Nous (UdN) par Philippe Macquet, animateur du projet BS, afin de voir si des rapprochement étaient envisageables entre nos deux démarches. En effet, bien que singulières, chacune semblait particulièrement proche dans leurs définitions et finalités et surtout très complémentaires en terme d'outils proposés. Une visite guidée de notre plateforme a été réalisée début juillet avec Romain (Premier lien JdN) et il a été convenu en première approche de faire de même pour découvrir les interfaces des JdN.

Première partie

Cette visite guidée de l'Intranet JdN s'est déroulée le 19/07/19 afin d'identifier de façon plus précise quelles passerelles fonctionnelles pourraient être immédiatement opérationnelles entre JdN et la BS. Un lien vidéo de cette visite interactive est disponible > ICI

Seconde partie

Échange ouvert sur les possibilités de construire un partenariat coopératif entre nos deux structures, nos expertises d'usage et nos outils. L'idée : croiser des perspectives d'évolutions sociétales à opérer sur une base de conjugaison de compétences, d'outils et d'actions pragmatiques.

Questions initiales

=> Certains membres de BS peuvent-il potentiellement devenir des JdN ?
=> Sous quelles formes imaginer cela pour concevoir un premier niveau de rapprochement par capillarité entre les deux outils JdN / BS ?

Une réponse possible

Métaphore d'un "jardin partagé" à co-designer entre certains membres JdN et BS

=> La création d'un Jardin thématique "Résilience territoriale", par exemple, pourrait peut-être tracer les contours d'une stratégie commune future : les graines de la gouvernance partagée (positionnement JdN) et celles de la résilience territoriale (positionnement BS) pourraient être ainsi plus largement semées et cultivées en synergie coopérative.

Pourquoi un nouveau Jardin thématique ?
 

  • BS, dans son positionnement, cultive “les clés d'une écologie buissonnière” et ouvre potentiellement un chemin coopératif pour "s'émanciper collectivement de l'anthropocène" à partir d'une stratégie de mise en résilience des territoires.
    Finalité : travailler sur une mobilisation citoyenne pour mieux faire face à l'enjeu "Effondrement - Et moi dans tout ça ?" ;
  • JdN cultivent la gouvernance partagée et apportent en matière d'expertise d'usage ce qui pourrait être l'un des modes opératoires privilégiés de cette émancipation et de cette stratégie de "Résilience territoriale".
    Finalité : cet intranet est un support numérique pour les jardins et les jardinier·e·s qui permet de partager des ressources, de s’organiser, de rencontrer d’autres jardinier·e·s, d’échanger, ...
  • Ce type de Jardin mutualisé peut ouvrir progressivement à former & essaimer des "accélérateurs de changement" (point clé de notre stratégie) et offrir un espace coopératif à chacun de nos membres respectifs pour communiquer, croiser et relier les envies et/ou actions à mettre en œuvre sur ce sujet d'importance (qui peut être mobilisateur chez un grand nombre de citoyens susceptibles alors d'acquérir des notions de gouvernance partagée comme leviers de changement individuels et collectifs) ;
  • Un modèle d'économie coopérative expérimenté par BS (lien à produire avec les Compagnons du Nous ?) pourrait également s'essaimer pour favoriser des retombées locales par des apports en expertises d'usages (Gouvernance partagée, Biodiversité et Résilience territoriale).
    Ceci pourrait à terme être source de moyens financiers mobilisables dans un but social et éthique au niveau des territoires d'actions : communes, communautés de communes, collectivités territoriales, syndicats mixtes, entreprises locales ou nationales implantées sur le territoire, etc… en entrant dans le réseau JdN / BS. A ce titre, nous préparons d'autres rapprochements coopératifs avec des acteurs de l'ESS pour essaimer ce modèle sur les territoires.

Quels développements techniques envisager ?
 

  • Philippe > Dans un premier temps, il apparaît avantageux d’explorer un premier mode pragmatique (connaissance mutuelle) qui n'engagera pas trop les aspects techniques au départ puisqu’on se base sur de l’existant.
  • Romain & Adrien > réflexion technique à avoir avec les SSO (gestion d'outils communs entres les plateformes) pour commencer aussi et de façon simple à relier au plan technique les deux plateformes (membres BS et Intranet JdN)
  • Philippe > Dans une seconde phase, et après expérimentation / retours d'expériences, des co-développements techniques pourraient permettre de relier nos deux outils au plan ergonomique pour apporter une expérience utilisateur transparente entre BS et JdN.
  • Philippe > Nous travaillons de très longue date à imaginer pour BS un socle de plateforme inter-opérable et à ce titre plusieurs contacts très fructueux ont été initiés (notamment avec l'Assemblée virtuelle qui œuvre directement dans ce domaine et travaille sur des solutions techniques très prometteuses, fonctionnelles à moyen ou à plus long terme).

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.