Menu utilisateur

A propos

L'ÉcoMusée de Fayence, créé pour susciter le dialogue entre les générations autour d’objets, d’outils et d’engins témoins du passé, se révèle peu à peu comme un lieu d’exception.

Situé le long d’une petite rivière, dans un grand jardin, deux vieux moulins à eaux et leurs dépendances abritent de véritables trésors : une roue à cuillères du XIIIème siècle, une grande roue à augets, un traineau à dépiquer, un puits à noria, des chapelles à huile, un canal d’amenée, un puits…

Les visites sont axées sur le fonctionnement des moulins, la vie au moulin et le meunier. Puis on détaille la vie des hommes, des femmes et enfants en autarcie dans le canton, en relation avec une agriculture vivrière et typiquement méditerranéenne.

Un parcours enfant est prévu. Le musée a reçu le label smartic de qualité des musées européens.

Le mot de la conservatrice

Le titre d’une de mes conférences était prémonitoire… Ce souci m’a amené à réfléchir à un parcours pédagogique de la visite de ces moulins…. Avec une équipe musclée et courageuse, on a rangé, trié, nettoyé, réorganisé l’ensemble des outils et des objets du quotidien qui constituait le fond du musée. 

L'écomusée permet de pratiquer la “nouvelle histoire”. Celle non pas des rois et des dynasties mais des paysans et des pratiques agricoles, industrielles, culturelles. 
Cette histoire, fondée sur la sociologie, prône des valeurs de respect et de bienveillance envers les petites gens, les paysans, leurs femmes et leurs enfants qui sont exactement celle de notre écomusée. 

Les dons

Les objets qui nous ont été donnés méritent les plus grands soins. On les met à l'abri, on les traite, on les répertorie, on les expose si possible. Certains sont sagement rangés dans les greniers faute de place. Cela demande beaucoup de travail et nous acceptons bien volontiers votre aide. 

Depuis que vous avez remarqué nos efforts, vous nous apportez de plus en plus des objets que vous cherrissez de vos ancêtres. Ce sont les enfants, les générations futures qui vous en sauront gré. 

À l'origine de l'écomusée de Fayence, il s'agissait de mettre en valeur ces moulins et d'en faire un conservatoire de l’outil… Mais le temps passant, les dons évoluant, il s’avère que l'écomusée est devenu la vitrine d’une économie vivrière et méditerranéenne, faisant une belle place à la femme et à l’enfant. 

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.