Menu utilisateur

Mantis religiosa

Groupe

Commentaires

Mauvaise habitude !

Un jour, mon prince viendra... Oui et elle le dévorera ! Pas de pitié chez les Mantes religieuses (Mantis religiosa). Le cannibalisme est souvent pratiqué, notamment au moment de la reproduction. En effet, il n'est pas rare que la femelle arrache puis mastique tranquillement la tête du mâle pendant l'accouplement.

Malgré sa « partie manquante », ce dernier continue de fournir ses spermatozoïdes et c’est apparemment la seule chose qui intéresse la femelle. De plus, celle-ci ayant besoin de protéines avant sa ponte, ce petit casse-croûte est donc le bienvenu ! Elle doit survivre et être en forme pour conduire à terme sa progéniture.

Alors même si le mâle vit ses derniers moments, il aura donné sa semence et donc perpétué ses gênes. Au regard de l’évolution, ce sacrifice n'est donc pas inutile. Cela dit, certains mâle se montrent particulièrement attentifs et arrivent tout de même à s'en sortir indemne ! Adaptation, adaptation…

Recherche

185 résultat(s)

Pages

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.