Menu utilisateur

Une femelle phoque veau-marin hôte de l’estuaire

Groupe

Commentaires

Les mammifères marins

Le grand dauphin est observé essentiellement en baie du Mont-St-Michel, mais il traverse également le territoire maritime de ce périmètre puisqu’il est très régulièrement observé au Cap Fréhel et à la pointe du Grouin à Cancale. Le phoque gris est lui aussi observé de façon occasionnelle le long de la côte d’Emeraude. Depuis 2000, un individu de l’espèce des phoques veau-marin est observé en Rance maritime. Un groupe entre un et quatre occupe depuis 2006 sur l'estuaire de l'Arguenon. Ce secteur pourrait être colonisé par l’espèce si cette colonisation était favorisée. Enfin, des observations récentes témoignent de la présence de marsouins communs, dauphins de Risso et dauphins communs.

Zoom sur : Une femelle phoque veau-marin hôte de l’estuaire

En décembre 2010, lors d’un comptage ornithologique réalisé sur l’estuaire, est observé pour la première fois un jeune phoque veau-marin dans la partie sud de la Rance. La balise L9 fixée sur sa tête révèle rapidement son identité : après un passage par le centre de réhabilitation d’Océanopolis, cette jeune femelle venait d’être relâchée en baie du Mont Saint-Michel, au sein de sa colonie d’origine. Après plusieurs semaines, elle est capturée à nouveau pour la reconduire en baie, auprès de ses congénères. L’opération semble réussie jusqu’à ce que, quelques jours plus tard, L9 soit à nouveau signalée dans l’estuaire, revenue une nouvelle fois par ses propres moyens. L’animal a depuis lors élu domicile sur les bords de Rance, et depuis plus d’une dizaine d’années, le phoque est devenu un symbole du territoire observé par les habitants et les touristes. Son avenir semble cependant incertain, puisqu’il ne semble pas vouloir rejoindre ses congénères, mais l’observation récente d’un second individu sur l’estuaire pourrait changer la donne.

Recherche

1103 résultat(s)

Pages

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.