Menu utilisateur

Fourmis Atta

Fourmis Atta

Ecrit par Frantz Gries dans France Equinoxiale le 17 Jan 2017

Il arrive fréquemment en Guyane de rencontrer des processions de feuilles qui semblent se mouvoir comme par magie.

Il s'agit de fourmis du genre Atta dites fourmis défoliatrices ou champignonnistes transportant des fragments de feuilles ou fleurs fraîchement découpées. En Guyane, on les appelle aussi "fourmi Manioc", car ces plantations sont souvent la cible des fourmis du genre "Atta".

Le genre Atta, constitué de 15 espèces, se rencontre essentiellement dans les habitats humides néotropicaux (forêts savanes) en Amérique centrale et du sud. Ce sont de véritables agricultrices qui stockent ces matières végétales dans les chambres de leurs fourmilières pour y cultiver un champignon filamenteux. Ces moisissures sont la base de leur alimentation.

Les fourmis Atta présentent l’un des plus haut degré de complexité d’organisation sociale observé chez les insectes. Leurs colonies peuvent atteindre plusieurs millions d’individus. Les nids peuvent requérir l’apport de plusieurs kilos de végétation par jour selon le nombre de fourmis dans la colonie. Les fragments de végétaux sont broyés, macérés avec des enzymes spécifiques pour éliminer tous les micro-organismes indésirables puis déposés sur le substrat déjà présent et fertilisés par des spores (cellules reproductrices chez les champignons et les fougères) Le champignon offre la nourriture aux fourmis et reçoit en échange soins, protection et dispersion.

Si vous croisez leur chemin n'ayez crainte elles ne sont pas agressives alors prenez le temps de les observer c'est fascinant.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.