Menu utilisateur

Lettre d'info de Ludo - mai 2021

Lettre d'info de Ludo - mai 2021

Ecrit par Ludovic Gicquel dans Saint-Germain en transition le 12 mai 2021

La présente lettre est rédigée par Ludovic Gicquel, pilote du pôle R&D de l'association Saint Germain en Transition. L'intention est d'en partager les avancées et questionnements, à partir du regard du porteur de projet au taquet. Ces propos n'engagent pas l'association Saint Germain en Transition.

Édito Ludo :

C'est le piège : plus j'espace les envois de newsletter, plus il y a de choses à partager. Et ce malgré un épisode de covid en famille qui a diminué mes gesticulations pendant les vacances.

En ce moment je me découvre une forme d'addiction inquiétante dans la transition, en tant que travailleur bénévole militant au chômage. En fait je n'ai jamais autant bossé. Il se trouve qu'avec les beaux jours qui arrivent, c'est une déferlante de rencontres et d'actions. Difficile de décrocher quand mes cercles relationnels proches sont de mèche avec la thématique et que beaucoup de rencontres se déroulent le week end et le soir.

Synthèse en forme de sommaire (ou l'inverse)

  • Une nouvelle identité structurante
  • Le partenariat avec la mairie est initié
  • Le monde académique conquis : 6 master et 2 unités de recherche intéressés
  • Focus sur tous ces gens qui m'accompagnent
  • La balade du 9 mai
  • Partage de 2 d'outils de transition glanés
  • Et maintenant, on fait quoi ?

Avant de commencer, une bonne blague : Entendu au bar : "on m'a diagnostiqué un cancer du poumon... du coup j'ai décidé de diminuer ma consommation de cigarettes de 55% d'ici 2030". Ha ha ha.


Fini MESGMO, vive le pôle R&D : un cadre structuré pour la démarche

L'association collégiale "St Germain en transition", créée il y a 18 mois, compte une vingtaine de membres actifs, et bien des actions à son actif (chronologie 2019-2021). Elle se réactive particulièrement depuis 3 semaines, avec une belle AG, et l'émergence de nouvelles actions, par exemple la brigade cueillette et la transition intérieure.

C'est dorénavant l'asso qui porte la démarche que j'ai initiée ! Les enjeux cette "fusion" ont été bien discutés, notamment le fait de composer avec des différences d'investissements et les nouveaux processus de décision. Ci-contre, nouveau schéma de gouvernance.
Lors du dernier conseil de sages, notamment, nous avons souligné spécificités du nouveau pôle "R&D" (recherche et développement - qu'on peut aussi appeler les ours polaires aidés) :
    • Prospectives  / Liens avec autres démarches de transition
    • Conduite de l’état des lieux et analyse
    • Dimension recherche
    • Méthodologie / évaluation
Le pôle impulse et s'implique dans les actions portées par les sous-groupes… et qui nourrissent en retour le pôle R&D des retour d’expérience. Mon action de pilotage dépasse bien-sûr le cadre de ce pôle, "mon" projet de transition étant celui de l'asso toute entière.
Ce que je perds en liberté, je le gagne en cadre et en capacité d'action collective.
Dommage collatéral : les autres adhérent·es subissent un raz de marée de mails et d'information :-)

Pour avancer sur la structuration, d'ici la fin du mois, nous allons faire émerger une raison de faire* du pôle R&D en utilisant le récit / l'imaginaire, avec les sages et des bénévoles de l'asso. Cela sera dûment orchestré par le sage et néanmoins ex collègue Hervé (zieutez donc son blog persopolitique).

    *Pourquoi pas une "raison d'être" ? L'asso a déjà une raison d'être dans laquelle le pôle s'inscrit. Pour éviter d'institutionnaliser et de dépersonnaliser l'action. Pour rester dans une dynamique agissante.

Rencontre officielle avec la mairie : point de départ vers un partenariat qui se formalise

Marie (St Germain en Transition, Choux Lents), Caroline (Fabrique de Transition de Lyon) et moi avons été reçu·e par Mme Le Maire de St Germain fin avril. Synthèse :  :
  • "Le projet présenté est très proche de la dynamique de la commune : faire s'épanouir ce qui pourrait germer du territoire. Des résonances, tout en soulignant l’enjeu de s’engager davantage sur les champs qui ne sont pas investis par la Mairie.
  • Il faut trouver l'articulation avec la mairie et préciser le positionnement. > Choix de mettre le focus sur le développement économique dans la manière de présenter le projet. 
  • La mairie ouverte à l’idée de co-porter des actions de recherches sur le village"
La convention est en cours de rédaction. Nous allons rencontrer le 1er adjoint sous pour développer le "gagnant-gagnant". Continuant de tirer le fil des partenariats institutionnels, je compte solliciter la métropole et le syndicat mixte sous peu.


Partenariats avec le monde académique

6 responsables de Master de Lyon2, Lyon3 et ENSAG se sont dit intéressé·es par Saint Germain : Architecture, Environnement et Cultures constructives ; Aménagement Durable des Territoires ; Mondes émergeants, mondes en développement ; Sociologie Appliqué au Développement Local ; Développement Rural ; Éthique, écologie et développement durable
La discussion est également engagée avec deux "Laboratoire d’Excellence" :
  • AE&CC "Architecture, environnement et cultures constructives" (lien)
  • "Intelligences des Mondes Urbains" (lien).
Il y a des signaux positifs autour du financement d'une potentielle thèse.
A noter également l'organisation d'un module doctoral (formation pour thésard·es) à St Germain le 22 juin (partenariat ENSAG / unité de recherche Labex AE&CC). 

D'ici la fin du mois se tiendra une réunion avec tout ce beau monde pour coordonner les actions d'étude/recherche sur le terrain, en trouvant une adéquation entre sujets, formats, temporalités et périmètres. Sans doute une préfiguration du conseil scientifique de la transition locale !

Une chose est quasi sûre : dès septembre nous encadrerons des étudiants de master, en groupe ("atelier") et/ou en solo en stage. Voir les 13 Propositions de sujets d'atelier / stage master.


Richesses humaines mobilisées pour la métamorphose

Je suis plein de gratitude pour celles et ceux qui entourent l'émergence du pôle R&D
  • Déjà, il y avait le conseil de sage, dont le 2ème opus en présentiel en début de mois a été très structurant ;
  • Elisabeth Lucand (Archipel Kyosei - Valeur d'être) m'a donné un sérieux coup de main pour formuler mon projet sous forme de recherche-actions ;
  • On travaille depuis plusieurs mois avec Philippe Macquet autour du partenariat avec la plateforme Bio Scène ;
  • Depuis que le projet fait partie intégrante de l'asso, tous les bénévoles sont associés un peu plus près à la démarche ;
  • Au quotidien - comprendre "en journée", quand les honnêtes travailleurs télétravaillent - 3 transitionneur·euses me suivent de plus près et m'accompagnent dans les rendez-vous importants : Caroline, investie aussi dans la Fabrique de Lyon ; Marie, ma cohabitante ; Nicolas, Saint Germinois ayant un projet de recyclerie locale.
Enfin, Lucie, cohabitante de 20 ans, va commencer en juin un stage d'environ 2 mois avec nous. Sujet co-construit : "Améliorer le fonctionnement de l'association en dressant l'état des lieux, en analysant et en proposant des recommandations" + "Contribuer et aider à la coordination de l’action en amont de « récolte de témoignages d’habitant» de la fête de Saint Germain". Ca s'annonce bien !!


Retour sur la balade inaugurale du 9 mai

Afin de préparer l'action, le vendredi 7 mai, Philippe Macquet nous a honoré d'une présentation en visio de la plateforme Bio-Scène. Nous étions peu nombreux, mais fort vaillants, et en plus il y a un replay (> regarder l'enregistrement vidéo de 26' : code bs2021).

Par une journée ensoleillée et bien venteuse, une bonne vingtaine de personnes m'ont rejoint sur tout ou une partie de cette balade sur les contours de Saint Germain. Nous avons ainsi lancé officiellement l'état des lieux de la démarche de Transition, tout en découvrant le monde vivant qui nous entourait. J'ai annoncé la couleur dès le début de la matinée : tout cela était aussi un alibi pour papoter !