Menu utilisateur

2018-Bardenas-San-Antoñ 1/2

Vivre la biodiversité-Espagne

2018-Bardenas-San-Antoñ 1/2

Ecrit par Macquetos dans Portail Espagne le 30 Jan 2019

Mots-clé :  Cabeza de San-Antoñ  -  Aquila chrysaetos  -  Aigle royal  -  Águila real  -  Golden Eagle 


Du 02 au 05/06/18 - Parc Naturel - Désert des BARDENAS - Communauté de Navarre

Cette région particulièrement aride qui compose le désert des Bardenas Reales fait partie de la "dépression de l'Ebre" qui s'étend d'ouest en est sur plus de 200 kilomètres entre Tudela (Navarre) et Lérida (Catalogne).

Références GPS > 42.106308, -1.381950​

Attention, sur toute la surface du Parc, la circulation est réglementée et nécessite de se renseigner au préalable.


Arrivée dans cette zone très particulière du désert des Bardenas en fin d'après-midi. Le spot se situe juste après avoir passé la limite de l'Aragon et se découvre à partir d'une piste située sur la droite.

Le décors est en effet très spécifique et c'est un plaisir de découvrir ce type de milieux à cheval entre zones cultivées et espaces particulièrement arides. Je passe un peu rapidement la zone humide située proche de la route principale et me dirige sur la piste vers le sud jusqu'à trouver un petit promontoir qui offre une vision panoramique pratiquement à 360°. Je me positionne en bordure de la piste au pied d'un modeste relief – Le Cabezo de San-Antoñ – que je trouve inspirant… Et je ne serais en effet pas déçu !

 


En longeant la piste, et une fois posé, j'observe les premiers habitants de ce milieu aride : Traquet moteux (Oenanthe oenanthe), Linotte mélodieuse (Linaria cannabina) et ce qui me semble correspondre à des Cochevis : soit C. huppés (Galerida cristata) soit C. de Teckla (Galerida theklae) > identification à confirmer, les deux espèces étant très proches.

   

Une Huppe fasciée (Upupa epops) se fait entendre on loin, tandis qu'un Busard des roseaux (Circus aeruginosus) se montre et va se poser dans la végétation proche de la zone humide située à l'entrée de cet espace. Pour cloturer ces nombreuses observations, une poursuite menée avec beaucoup d'énergie : un Busard des roseaux (Circus aeruginosus) qui s'occupe d'éloigner un Aigle royal (Aquila chrysaetos) pendant environ 10 minutes, ce derniers semblant  s'approcher trop près de la zone humide où probablement le couple doit se reproduire (?). A chaque piqué, l'Aigle montre une posture de dissuasion – qui semble sans effet – en se retournant et en cherchant à se défendre avec son bec ; mais ceci ne semble pas impressionner le "frêle" Busard qui fini par avoir gain de cause !


Enfin un couché de soleil auquel s'ajoute une ambiance d'orage prêt à éclater fait prendre à ce milieu des teintes totalement incroyables. Ce qui donne  l'impression étrange de se trouver transporté en quelques minutes dans une sorte d'univers parallèle…

   


Une sorte de "bonzaï" naturel met toute son énergie à subsister dans ce mini relief et laisse une impression de "vie à tout prix" dans ce décors marqué par une certaine dureté du milieu.


Dans le espaces environnant, ce qui pourrait peut-être correspondre à Chardon aux ânes (Onopordum acanthium) de la famille des Asteraceae. Si l'identification est correcte, ce grand chardon (pouvant atteindre 2 mètres de hauteur) se révèle assez commun en terrain calcaire dans toute l'Europe centrale.

> Voir toutes les images de "Bardenas-San-Antoñ"
> Voir toutes les images de "Bardenas Real"

Signaler une erreur dans le texte et/ou les identifications

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.