Menu utilisateur

2018-Mirador de Peña Falconera

Vivre la biodiversité-Espagne

2018-Mirador de Peña Falconera

Ecrit par Macquetos dans Sierra de Guara le 29 Jan 2019

Mots-clé :  Rio Alcanadre  -  Neophron percnopterus  -  Percnoptère d'Égypte  -  Alimoche  -  Egyptian vulture 


27 et 28/05/18 - Parc naturel de la Sierra et des Gorges de GUARA - Communauté d'Aragon

En direction du Salto de Roldan, une petite halte s'impose sur ce site discret et pourtant très photogénique… Je l'ai découvert un peu par hasard l'année dernière et je suis tombé sous le charme. Le Mirador est situé sur la route entre Bierge et Yaso, mais on passe facilement devant sans forcément s'apercevoir que ce petit coin de nature un peu à l'écart de la route mérite vraiment le coup d'œil.

Références GPS > 42°12'42.3"N 0°02'00.1"E


Les espèces phares du lieu sont indéniablement les Vautours.
Vautours fauves et Percnoptères d'Egypte sont les espèces les plus faciles à voir… Avec en plus un hôte de marque visible en Sierra de Guara : le Gypaète barbu (possible – avec un peu de chance – d'apercevoir ce dernier soit posé comme ce fut le cas l'an passé, soit de passage en vol…)


La météo n'est toujours pas au plus beau, mais du coup, les lumières sont plutôt intéressantes et viennent enrichir l'intérêt pour ces lieux !

  

La contrepartie est que les observations sous la pluie restent possibles, certes, mais les restitutions en photos animalières sont alors un peu moins évidentes.


Une Huppe fasciée (Upupa epops) se montre. C'est l'un des oiseaux très commun en Espagne et peut-être parmis les plus esthétiques d'Europe. Mais celles-ci tiennent en général toujours à préserver une certaine distance de sécurité. Les Pies-grièches à tête rousse (Lanius senator) sont également assez communes ; ici, un couple est très actif, tandis qu'une Fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala) se cache dans les fourrés avoisinants.

Un Serin cini (Serinus serinus) se poste brièvement au sommet d'un arbuste pour annoncer sa présence de son chant vif puis s'en retourne à ses autres activités…

Les Hirondelles rustiques (Hirundo rustica) pour leur part, sont en permanence occupées à leurs ballets aériens et prélèvent leur quota d'insectes tandis que les Tourterelles des bois (Streptopelia turtur) vaquent à leurs occupations un peu plus loin… Dans le ciel, un Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus) passe à faible altitude et me survole.

Le lendemain, (28/05/18) ce sont à peu prêt les mémes acteurs qui se montrent présents et qui sont fidèles aux lieux, tandis qu'apparait un Milan royal (Milvus milvus) et un peu plus tard, un Grand corbeau (Corvus corax). Les cris de contacts du Guêpier d'Europe (Merops apiaster) ne tardent pas à se faire entendre et un groupe apparait subitement pour passer au-dessus de la végétation.

Les Vautours fauves (Gyps fulvus) sont encore posés sur leurs nids ou leurs reposoirs collectifs en attendant les bonnes conditions météo leur permettant d'aller prospecter leur nourriture : vers 10h30, j'en décompte plus d'une vingtaine encore posés tandis qu'un premier groupe d'une vingtaine d'individus s'envole, cherchent une ascendance satisfaisante puis me passent au-dessus de la tête avant de se répartir dans plusieurs directions pour mieux repérer les éventuelles carcasses d'animaux morts.

En milieu d'après-midi, un Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus) passe en vol de prospection. La fin de journée est marquée par le vol stationnaire d'une Buse variable (Buteo buteo) elle aussi en recherche de nourriture.

> Voir toutes les images de "Mirador de Peña Falconera"

Signaler une erreur dans le texte et/ou les identifications

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.