Menu utilisateur

2018-Mirador del Rio Vero 1/3

Vivre la biodiversité-Espagne

2018-Mirador del Rio Vero 1/3

Ecrit par Macquetos dans Sierra de Guara le 27 Jan 2019

Le Rio Véro traverse tout l'Est de la Sierra de Guara. Depuis sa source située au Pueyo de Morcat, à 1308 m d'altitude, il va rejoindre le Rio Cinca à proximité de Barbastro après 33 km de parcours.


Mots-clé :  Rio Vero  -  Neophron percnopterus  -  Percnoptère d'Égypte  -  Alimoche  -  Egyptian vulture 


du 21 au 27/05/18 - Parc naturel de la Sierra et des Gorges de GUARA - Communauté d'Aragon

Arrivée en fin d'après-midi sur ce site que j'ai pu découvrir l'an passé au mois d'août et qui m'avait laissé de formidables impressions : un cadre paysager qui coupe le souffle et des observations naturalistes de très grandes qualités, notamment le suivi de la fin de nidification d'un couple de Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus) et plusieurs passages du très remarquable Gypaète barbu (Gypaetus barbatus).

Références GPS > 42.215381, 0.040627​


La météo n'est pas exceptionnelle lors de ces quelques jours passés, avec beaucoup d'épisodes pluvieux accompagnés d'une fraicheur relativement marquée pour un mois de mai (du moins, par rapport à l'idée que je m'en faisais, mais cela rappelle que l'on est à 1.000 mètres d'altitude…). Le cadre reste cependant exceptionnel en offrant des couleurs variées et les belles ambiances qui vont avec un temps perturbé.

  

Après l'orage de fin de journée de la veille, le réveil de cette matinée du 22/05 est enchanteur et offre une ambiance à couper le souffle.
Les brumes et la mer de nuage ont pris possession des lieux et apportent une dimension nouvelle à cet endroit en cette saison printanière qui contraste avec les grosses chaleurs estivales et des lumières plus classiques.

   

Au matin, cette toile d'araignée et son occupante, qui à priori pourrait bien correspondre à l'Epeire de velours (Agalenatea redii / identification à confirmer) décrit bien l'ambiance humide des lieux.

 

Dès que le soleil commence à percer au dessus des nuages, le réchauffement démarre son travail de sape et commence à doucement faire disparaitre le rideau de brume.

 

 

Le mouvement de l'air dans les gorges fait circuler les particules d'humidités et la brume – depuis le fond des gorges – éclaire les roches de teintes ocres par intermitance…

Le printemps fait exploser la vie avec exhubérance sur le milieu et cette période de renaissance vient enrichir la biodiversité avec bon nombre de couleurs chatoyantes.

   

> Voir toutes les images de "Mirador del Rio Vero"

Signaler une erreur dans le texte et/ou les identifications

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.