Menu utilisateur

Etre plante à l’ombre des forêts tropicales

Guyane, un patrimoine à valoriser

Etre plante à l’ombre des forêts tropicales

Ecrit par Aye-Aye environ... dans France Equinoxiale le 24 oct 2015

Etre plante à l’ombre des forêts tropicales
Patrick Blanc
Nathan – 2002, 428 pages, ISBN 2-09-278476-5, 45 €

Chercheur au CNRS, à la mèche de cheveux verte, inventeur du mur végétal, Patrick Blanc, vit par et pour les plantes. Depuis toujours, il voyage et comprend comment survivent les végétaux dans un milieu hostile : ainsi les plantes des sous bois qui vivent avec le centième de l'intensité lumineuse reçue par les couronnes des grands arbres. Face à cette adversité, elles développent des capacités structurales et comportementales témoignant de facultés d'adaptation hors du commun.

C'est ce processus qu'a voulu démontrer Patrick Blanc dans ce livre. La façon dont les plantes ont besoin d'eau et non de terre pour pousser, comment, étant attirées par al lumière, elles poussent à la verticale sur ses murs végétaux. Présentés pour la première fois il y a dix ans au festival de Chaumont, ceux-ci sont en train de séduire les urbains en mal de nature et d'espace. Vivre avec seulement le centième de l'intensité lumineuse reçue par les couronnes des grands arbres, tel est le défi auquel doivent faire face les plantes de sous-bois. Loin de les anéantir, cette faible énergie est à l'origine d'une prolifération des inventions structurales et comportementales, qui aboutissent ainsi à un exceptionnel faisceau de stratégies adaptatives pour ces plantes herbacées et arbustives qui représentent le tiers des espèces des forêts tropicales.

Fragile réservoir de la biodiversité végétale, le sous-bois est un milieu facilement accessible à l'homme, et l'ouvrage devient un guide de lecture de la forêt. A notre époque, où la curiosité pour les créations de la nature s'est éveillée chez les amateurs, les voyageurs, les designers ou les étudiants, le livre de Patrick Blanc, illustré par quelque 700 photographies originales, répond à une très forte attente et expose de nouvelles théories sur les processus d'évolution sans compétition, dans ces milieux gouvernés par les basses énergies.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.