Menu utilisateur

Fiche-Clelia clelia

Les Fiches BS - Guyane

Fiche-Clelia clelia

Ecrit par Aye-Aye environ... dans France Equinoxiale le 01 avr 2018

Cliché Jean-Pierre Vacher - Clelia clelia - (Clélia obscure) - Bélizon - Régina - (973-Guyane française).


Statut - En cours de rédaction

Généralités

"Ne me tuez pas ! Je suis une espèce "UTILE A L'ÉCOSYSTÈME ET EN DANGER"

(Attention ! Si je suis importuné ma morsure peut être venimeuse…)

Distribution géographique

Son aire de répartition est incluse dans le biome néotropical (relativement vaste, située sur une bonne partie du continent sud-Américain ainsi qu'en Amérique centrale).

En Guyane française, Clelia clelia fréquente essentiellement les forêts primaires et secondaires, mais également est présent en zones savanicoles voire même dans certains espaces péri-urbains. Le statut de cette espèce est préoccupant car elle n'a plus été observée dans le département depuis plus de 15 ans.

Cette espèce se rencontre également au Mexique, au Belize, au Guatemala, au Salvador, au Honduras, au Costa Rica, au Panama, à Sainte-Lucie, à la Dominique, à la Grenade, à la Trinité, en Colombie, au Venezuela, au Suriname, au Brésil, en Équateur, au Pérou, en Bolivie, au Paraguay, en Uruguay et en Argentine. Sa présence est incertaine au Nicaragua et elle est connue à l'état fossile à Barbuda (île au nord des Petites-Antilles).


Synonymes

  • Boiruna maculata Leynaud & Bucher, 1999 (synonyme)
  • Brachyruton cloelia Duméril, Bibron & Duméril, 1854 (synonyme)
  • Clelia clelia clelia Dunn, 1944 (synonyme)
  • Clelia clelia groomei Greer, 1965 (synonyme)
  • Clelia cloelia Stejneger, 1913 (synonyme)
  • Clelia daudinii Fitzinger, 1826 (synonyme)
  • Cloelia cloelia cloelia Beebe, 1946 (synonyme)
  • Coluber clelia Daudin, 1803 (synonyme)
  • Oxyrhopus clelia Cope, 1878 (synonyme)
  • Oxyrhopus cloelia Boulenger, 1886 (synonyme)
  • Pseudoboa cloelia Serié, 1921 (synonyme)

Statut de l'espèce en Guyane

Risques de confusions

A priori, dans la forme adulte de Clelia clelia, il n'existe aucun risque de confusion avec d'autres espèces Guyanaises.

La confusion est par contre très possible dans la phase juvénile de l'espèce avec notamment Drepanoides anomalus - (Couresse rouge), Pseudoboa coronata - (Pseudoboa écarlate) et le juvénile de Pseudoboa neuwiedii - (Pseudoboa nasique).

> Pour de plus amples détails sur les critères de reconnaissance de ce groupe d'espèces, voir le document de synthèse qui lui est consacré, réalisé par Maël Dewynter / Fondation Biotope.

Liste des sous-espèces 

Actuellement, 3 sous-espèces sont reconnues pour Clelia clelia. Il s'agit de :

  • Clelia clelia clelia (Daudin, 1803)
  • Clelia clelia groomei (Greer, 1965)
  • Clelia clelia immaculata (Smith, 1942)

​> La sous-espèce pour la Guyane est Clelia clelia clelia

Sources et liens externes


> Voir tous les médias dans la collection Bio-Scène   •   > "Et moi dans tout ça ?"
> Consulter (ou retourner) à la liste des "Serpents de Guyane"

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.