Menu utilisateur

Guyane, un patrimoine à valoriser

Guyane, un patrimoine à valoriser

Ecrit par Aye-Aye environ... dans France Equinoxiale le 19 oct 2015

Statut : En cours de construction

"Et moi dans tout ça ?" => Vous êtes invités à participer,
notamment en nous aidant à illustrer les différents contenus & articles proposés.


 Biodiversité • Département d'outre-mer • France équinoxiale 

En langue proto-indienne (Amérindien), Guyane signifie à la fois « Terre sans nom » ou « Terre des Fleuves sacrés », ou bien encore « la Terre sacrée ».
Ces différentes traductions expriment des images chargées d’histoire et symbolisent une réalité encore très actuelle.

Ce territoire lointain, immergé au cœur de l'Amérique du sud (entre le Suriname et son voisin géant le Brésil) – pourtant département français – représente dans son ensemble un écosystème riche d’une très grande biodiversité, et un potentiel économique certain. Fort peu connue des Métropolitains, voire complètement méconnue, cette région risque toujours de tomber sous le joug d'un développement classique, sans que l’on prenne en compte les facteurs écologiques qui, pourtant, pourraient y jouer un rôle majeur en matière de développement durable.

FichierTeaser-Montagne Lucifer


NB : Les éléments textes de ce dossier multimédia sont extraits de la revue "Novae-Environnement" – créée et éditée par l'association Aye-Aye environnement – ont été publiés en 1995 comme support d'une exposition organisée en partenariat avec le Museum National d'Histoire Naturelle et la Maison de la Nature de Périgny-sur-Yerre.
Il faut donc replacer la lecture des différents articles dans le contexte de l'époque, qui, pour autant et dans ses grandes lignes, n'a pas fondamentalement changé.


Support de l''exposition Guyane
Novae n°3 - Juin 1995 > Consulter le pdf

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.