Menu utilisateur

Fiche-Pseudoeryx plicatilis

Les Fiches BS - Guyane

Fiche-Pseudoeryx plicatilis

Ecrit par Aye-Aye environ... dans France Equinoxiale le 01 avr 2018

Pseudoeryx plicatilis (Pseudoeryx écailleux) - Matoury - (973-Guyane française).


Statut - En cours de rédaction

Généralités

"Ne me tuez pas ! Je suis une espèce "INOFFENSIVE, UTILE ET MENACÉE"

(Certe ! je peux mordre, mais uniquement si je suis importuné…)

Distribution géographique

Son aire de répartition est incluse dans le biome néotropical (vaste, mais cependant limitée à l'Amérique du sud).

En Guyane française, Pseudoeryx plicatilis fréquente essentiellement les zones humides et marécageuses du littoral.

Cette espèce se rencontre dans le reste de l'Amérique du Sud à l'exception du Chili, du Sud de l'Argentine et de l'Uruguay.


Synonymes

  • Calopisma plicatile Duméril, Bibron & Duméril, 1854 (synonyme)
  • Cerastes plicatilis Laurenti, 1768 (synonyme)
  • Coluber plicatilis Linnaeus, 1758 (synonyme)
  • Dimades plicatilis Gray, 1849 (synonyme)
  • Elaps plicatilis Schneider, 1801 (synonyme)
  • Helicops plicatilis Wagler, 1830 (synonyme)
  • Homalopsis plicatilis Boie, 1827 (synonyme)
  • Natrix plicatilis Merrem, 1820 (synonyme)
  • Pseudoeryx daudinii Fitzinger, 1826 (synonyme)
  • Pseudoeryx plicatilis ecuadorensis Mertens, 1965 (synonyme)

Statut de l'espèce en Guyane

Risques de confusions

A priori, peu de risque de confusion avec d'autres espèces Guyanaises.

Liste des sous-espèces 

Seules deux sous-espèces sont reconnues pour Pseudoeryx plicatilis. Il s'agit de :

  • Pseudoeryx plicatilis mimeticus Cope, 1885
  • Pseudoeryx plicatilis plicatilis (Linnaeus, 1758)

> En Guyane française, c'est Pseudoeryx plicatilis plicatilis qui est représentée.

Sources et liens externes


> Voir tous les médias dans la collection Bio-Scène   •   > "Et moi dans tout ça ?"
> Consulter (ou retourner) à la liste des "Serpents de Guyane"

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.