Menu utilisateur

Les amphibiens

Sites d'intérêt écologique en IDF

Les amphibiens

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Smager le 12 oct 2015

Ces étangs abritent de nombreux Amphibiens. Douze espèces ont été recensées, dont le Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans) et la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra). Il est également à noter la présence remarquable des cinq espèces de tritons français, soit directement sur le site des étangs de Saint-Hubert, soit sur des mares forestières, situées à proximité et faisant partir du massif de Rambouillet (il est en effet assez rare de pouvoir observer dans un même lieu ces différents Urodèles):

– le Triton alpestre (Ichthyosaura alpestris) ;

– le Triton crêté (Triturus cristatus) ; - Lien Flick'R
(image manquante bienvenue)

– le Triton palmé (Lissotriton helveticus) ; (ici en Ile-et-vilaine)

– le Triton marbré (Triturus marmoratus) ;

– le Triton ponctué (Triturus vulgaris). - Lien Flick'R
(image manquante bienvenue)

Au moment de la saison des amours, les chants de séduction des grenouilles vertes (Pelophylax kl. esculentus) se font entendre d’abord chez un individu qui paraît isolé, avant de se superposer en étant repris en masse par l’ensemble des mâles présents.

N’oublions pas de mentionner trois espèces plus forestières, mais qui migrent elles aussi vers les points d’eau au moment de la saison de reproduction. Il s’agit bien sûr :

– du Crapaud commun (Bufo bufo) ; (ici en Vallée de Chevreuse)

– de la Grenouille rousse (Rana temporaria) ; - Lien Flick'R
(image manquante bienvenue)

– et de la Grenouille agile (Rana dalmatina).

Ce rassemblement d’amphibiens offre un spectacle à la fois étonnant et émouvant.

Voir tous les médias « AMPHIBIENS » sur Saint-Hubert dans BIO-SCENE.org

 

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.