Menu utilisateur

Piégros-La-Clastre

Biodiversité en Vallée de la Drôme

Piégros-La-Clastre

Ecrit par Macquetos dans Vallée de la Drôme-Diois le 26 aoû 2020

Vue sur le Chateau, racheté en 1969 pour être rénové par Monsieur Claude Huot, actuel propriétaire.


Histoire

Il faut au départ différencier "Piégros" de "La Clastre" qui ont fusionné en l'an VIII. Piégros est connu depuis 1332, il s'est appelé sucessivement "Podium Grossum", "Puy Grossum", "Puigros" et "Piégros" (qui signifie sur un promontoire). Au point du vue féodal, la communauté de Piégros formait deux terres seigneuriales qui furent unies au cours du XVIème siècle : Piégros et Saint Médard.

La terre de Piégros était au patrimoine des Comtes du Valentinois qui l'inféodèrent en 11358 aux Poitiers Saint Vallier, lesquels la vendirent en 1528 au Sauvan du Cheylard, qui la conservèrent jusqu'en 1769, date à laquelle elle passe au Clerc de la Devèze derniers seigneurs.

Quand à la terre de Saint Médard où se trouvait le château de Castrum Sancte Médars (1145) chef-lieu féodal de toute la partie montagneuse de Piégros-La Clastre, elle fût à l'origine possésée par les Arnaud de Crest qui l'hommagèrent aux évèques de Die en 1145.

Puis elle passa pour une moitié aux Comtes du Valentinois lesquels l'apanagèrent en 1734 aux Poitier Saint Vallier qui l'unirent à la Seigneurie de Piégros. L'autre moitié aux mains des Blayns au XVIème siècle, fût acquise en 1575 par les Tardivon. Ces derniers la cédèrent ensuite aux Seigneurs de Piégros.

Avant 1790, Piégros était une commune du canton d'Aouste, mais la réorganisation de l'an VIII en transférant le chef-lieu au village de La Clastre, est devenue la commune de Piégros-La Clastre, canton de Crest-Sud.

Source Mairie de Piégros-La-Clastre

> "Et moi dans tout ça ?"

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.