Menu utilisateur

Les oiseaux

Sites d'intérêt écologique en IDF

Les oiseaux

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Smager le 12 oct 2015

Ixobrychus minutus

Le Blongios nain (Ixobrychus minutus) considérée comme l'espèce emblématique du lieu, malheureusement en très forte régression depuis plusieurs années.


Ce site Francilien se distingue par la diversité de son avifaune, notamment aquatique. Il est vrai que des étangs d’une telle superficie et dotés d’une végétation aussi riche sont le lieu idéal pour bon nombre d’oiseaux. Certaines espèces sont inféodées à ce type de milieu humide et vont y résider toute l’année, alors que pour d’autres, il s’agit simplement d’un site de nidification ou d’une halte lors d’un passage migratoire.

Parmi la diversité des espèces d’oiseaux visibles sur le site, plusieurs attirent tout particulièrement l’attention des ornithologues. Citons, par exemple :

– le Blongios nain (Ixobrychus minutus) ;

– le Fuligule milouin (Aythya ferina) ; (ici en Brenne)

– le Canard souchet (Anas clypeata) ;

– le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis)

– le Phragmite des joncs (Acrocephalus schoenobaenus) ; (ici en Brenne)

– la Locustelle tachetée (Locustella naevia) ; - Lien Flick'R
(Image non disponible bienvenue)

– la grande Aigrette (Ardea alba) ;

– le Héron pourpré (Ardea purpurea).

Cette liste bien nécessairement très incomplète, ne peut certainement faire l’économie d’évoquer la présence remarquable de certains rapaces, tels que :

– le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus), ci-contre, est une espèce particulièrement rare en Ile-de-France, visible lors des passages migratoires soit en mars-avril (passage prénuptial), soit en août-septembre (au cours de son retour hivernal à destination de l’Afrique) ;

– le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) ;

– la Bondrée apivore (Pernis apivorus) ;

– le rarissime Aigle botté (Hieraaetus pennatus), autrefois commun sous nos latitudes, etc… (ici en Espagne)


Et bien d’autres encore, dont beaucoup ont en commun le triste privilège de faire partie de la « Liste rouge des espèces menacées en France ». C’est pourquoi, pour protéger ces espèces, il est avant tout primordial de préserver leur habitat, ici les étangs. Mais, outre ces espèces quelque peu « particulières », il ne faut pas oublier les autres, certes plus communes, mais néanmoins intéressantes et dont les comportements sont toujours agréables à observer. Citons comme exemple, parmi bon nombre d’autres espèces :

– le Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo) ;

– le Canard colvert (Anas platyrhynchos) ;

– le Grèbe huppé (Podiceps cristatus) ;

– le Foulque macroule (Fulica atra) ;

– le Cygne tuberculé (Cygnus olor) ;

– la Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) ;

– le Martin pêcheur d’Europe (Alcedo atthis) ; (ici dans le Var)

– la Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) ;

– la Bernache du Canada (Branta canadensis), oie originaire d’Amérique du Nord, actuellement en expansion en Europe ;

– le Héron cendré (Ardea cinerea) ;

– le Martinet noir (Apus apus)… - (ici dans le Causses)

Au cours des différents inventaires et suivis annuels, réalisés par bon nombre de passionnés amateurs ou spécialistes, ce sont en cumul plus de 230 espèces résidentes qui ont été dénombrées sur ce site, et plus de 400 lors des périodes de migrations (sur les presque 600 espèces que l’on peut observer dans toute la France !).

Voir tous les médias « OISEAUX » sur Saint-Hubert dans BIO-SCENE.org

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.