Menu utilisateur

Certhia brachydactyla

Les Fiches BS

Certhia brachydactyla

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 20 oct 2015

LES FICHES BS - ESPÈCES

Le Grimpereau des jardins

Règne : Animalia (Animal)
Classe : Aves (Oiseaux)
Ordre : Passeriforme (Passereaux)
Famille : Certhiidae (Certhiidé)
Genre : Certhia

DESCRIPTION

Taille : ~ 12 à 13 cm,
Envergure : 19 à 20 cm,
Poids : 7 à 10 g

Le Grimpereau des jardins est facilement confondu avec le Grimpereau des bois. Ses caractéristiques majeures sont :

  • Son corps élancé
  • Son dessus brun foncé, tacheté de blanc grisâtre
  • Son dessous blanc grisâtre
  • Son œil brun
  • Son sourcil blanc teinté de gris et souligné de brun
  • Son bec long, très fin et arqué, brun dessus, chair jaunâtre dessous
  • Ses ailes longues, étroites et arrondies, brunes avec une large barre transversale crème bordée de noirâtre
  • Ses flancs et bas du ventre nettement teintés de gris roussâtre
  • Ses pattes brun jaunâtre, courtes et fines
  • Son croupion roux sans taches
  • Sa queue longue, large et pointue, brun-roux uniforme
  • Sa voix : un «sit» très doux ou un «ti ti ti» aigu

REPARTITION

Le Grimpereau des jardins est présent sur une grande partie de l’Europe, il est absent dans les îles Baléares, en Corse, en Sardaigne, dans les îles Britanniques, en Islande, au Danemark et en Scandinavie. Dans le reste du monde il se trouve en Afrique du Nord, en Turquie, et à Chypre. En France, le Grimpereau des jardins est présent toute l’année, sur l’ensemble du territoire (à l’exception donc de la Corse), jusqu’à 1600 mètres d’altitude dans les Alpes-Maritimes et 1850 mètres dans les Pyrénées-Orientales.

Totalement sédentaire, il ne s’éloigne pas de son territoire en hiver.

HABITAT

  • Boisements de feuillus clairsemés, avec de vieux arbres en plaine
  • Vielles forêts claires
  • Localement dans les forêts de conifères en montagne (pin, plus rarement sapins et épicéas)
  • Bosquets, vergers, parcs et jardins, jusque dans les grandes villes.

 

COMPORTEMENT

Le Grimpereau des jardins est diurne. Il s’agrippe aux arbres avec ses pattes pourvues d’ongles longs et recourbés et, prenant appui sur sa queue très rigide, progresse par petits bonds. Il grimpe ainsi en spirale le long des troncs d’arbres et sur les branches, explorant systématiquement les écorces et inspectant les arbres tour à tour, du pied au sommet. On le trouve seul ou en couple.

RÉGIME ALIMENTAIRE

Le Grimpereau des jardins se nourrit essentiellement de minuscules insectes et araignées, ainsi que de leurs œufs et de leurs larves, récoltés dans les crevasses de l’écorce. Il peut également manger quelques graines.

REPRODUCTION

Le nid du Grimpereau des jardins est fait de brindilles et de mousse, garni de poils et de plumes, construit entre le tronc et l’écorce soulevée d’un arbre ou dans la fente d’une branche (en général à 2-5 mètres au-dessus du sol). Il comporte de préférence 2 entrées. Deux pontes ont lieu par an, de fin avril à début juillet, comportant chacune 5 ou 6 œufs blancs, finement tachetés de brun rouge. L’incubation effectuée par le couple, dure 14-15 jours.

Le jeune nidicole est couvert d’un long duvet gris-noir, sur la tête uniquement. Il quitte le nid 15-16 jours après l’éclosion.

BIBLIOGRAPHIE

  • « Inventaire de la Faune de France », Muséum d’Histoire Naturelle, Editions Nathan, 1995.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.