Menu utilisateur

Sus scrofa

Les Fiches BS

Sus scrofa

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 20 oct 2015

LES FICHES BS - ESPÈCES

Le Sanglier

CLASSIFICATION

Règne : Animalia (Animal)
Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Artiodactyla (Artiodactyle)
Famille : Suidae (Suidé)
Genre : Sus

DESCRIPTION

Taille : 1.10 à 1.80 m (dont 15-25 cm pour la queue),
Hauteur (à l’épaule) : 60 à 110 cm,
Poids : 170 kg (en France)

Le sanglier est l’un des plus gros mammifères de la faune d’Europe. La femelle (ou laie) est plus petite que le mâle. Le Sanglier se caractérise par :

  • Son corps massif
  • Son pelage raide, entièrement brun-noir à gris-brun chez l’adulte , plus long et plus foncé en hiver qu’en été
  • Sa très grosse tête
  • Ses petits yeux
  • Ses oreilles dressées
  • Son museau allongé terminé en groin
  • Ses canines inférieures (ou « défenses ») très développées sortant de part et d’autre de la bouche
  • Sa queue terminée par un toupet de poils

REPARTITION

Le sanglier est présent de l’Atlantique au Pacifique, sauf en Scandinavie et dans les îles Britanniques, desquelles il a disparu. On le trouve également sur tout le territoire français.

HABITAT 

  • Milieux à couvert végétal dense
  • Massifs forestiers (feuillus et mixtes)
  • Maquis méditerranéen

COMPORTEMENT 

Le Sanglier est nocturne. Dans la journée il se tient de préférence caché dans des fourrés épais. Il se déplace au trot, au pas, ou galope rapidement. Il peut parcourir 60 à 80 kilomètres dans une nuit. Il nage bien. Il vit en groupe familiaux. Les vieux mâles sont solitaires. Actif toute l’année, il prend régulièrement des bains de boue pour se débarrasser des parasites du pelage. Les mâles ont sur les flancs une épaisse couche (4cm) de cartilage qui les protège lors des batailles à l’époque du rut. Cet animal a une grande faculté d’adaptation pourvu qu’il trouve de l’eau, de la nourriture, et une végétation suffisamment abondante pour s’y cacher.

REGIME ALIMENTAIRE 

Le Sanglier se nourrit principalement de végétaux (racines, glands, faines, fruits sauvages, champignons,…), mais il peut parfois également être carnivore et charognard et ainsi se nourrir d’insectes, de vers de terres, d’escargots et d’autres petits animaux.. Il apprécie particulièrement les racines et les vers qu’il déniche en retournant la terre avec son groin ou ses défenses (pour les vieux adultes). On attribue au sanglier de nombreux dégâts sur les cultures (maïs en particulier).

REPRODUCTION

Les accouplements ont lieu d’octobre à février, et les mises à bas en mars-avril. Après 115 jours de gestation la femelle (la laie) met au monde 3 à 8 marcassins qu’elle allaite pendant 3 mois. Un sanglier vit rarement plus de 10 ans.

STATUT

Non menacé en France, le Sanglier est une espèce chassable, parfois considéré et classé "nuisible" (zones de cultures).

BIBLIOGRAPHIE

  • « Guide complet des mammifères de France et d’Europe », D. MACDONALD et P. BARRETT, Editions DELACHAUX et NIESTLE, 1995.
  • « Les mammifères dans leur milieu », F. MOUTOU et C. BOUCHARDY, Editions BORDAS, 1992.
  • « La faune de France », Inventaire des invertébrés et principaux invertébrés, MNHN, Ed. ECLECTIS

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.