Menu utilisateur

Qu’est-ce qu’un vautour ?

Le projet de dossier "Vautours"

Qu’est-ce qu’un vautour ?

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 18 oct 2015

Ce sont des oiseaux qui font partie du groupe des rapaces diurnes et de la famille des Accipitridés. Essentiellement – voire exclusivement – nécrophages, les vautours se nourrissent de carcasses d’animaux déjà morts et sont, pour cela, appelés« charognards ».

Les caractéristiques morphologiques communes aux vautours sont :

  • Comme les autres rapaces, ils ont une vue perçante et un bec crochu à capacité plus ou moins tranchante, selon les espèces ;
  • Une tête dépourvue de plumes. Cette physionomie particulière serait le résultat d’une adaptation à leur régime alimentaire, leur permettant de fouiller dans les carcasses sans se souiller les plumes ;
  • Aucun d’eux n’a la capacité d’utiliser ses serres pour capturer des proies vivantes, celles-ci n’étant pas assez puissantes pour saisir au vol leur nourriture ;
  • Excellents planeurs, ils possèdent une morphologie adaptée au vol plané ;
  • Certaines espèces ont un odorat développé, chose peu commune chez les oiseaux, afin de repérer leur nourriture dans des milieux fermés comme des forêts primaires.

Lors de la période de reproduction, les vautours forment des colonies pouvant regrouper chez certaines espèces plusieurs centaines de couples.

On les trouve essentiellement dans des milieux ouverts et escarpés de régions chaudes et tempérées en Amérique, Afrique, Asie et au sud de l'Europe. Présents sur presque tous les continents, les vingt-deux espèces de vautours du monde sont réparties dans deux familles distinctes : les Accipitridés (ancien monde) et les Cathartidés (nouveau monde).

Ces deux groupes sont donc séparés géographiquement et ne sont pas issus d’une proche parenté. Leur ressemblance est directement due à un phénomène de convergence évolutive, liée au fait qu’ils se sont adaptés à une même niche écologique.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.