Menu utilisateur

1- La biogéographie dans les époques

Faire connaitre la biodiversité

1- La biogéographie dans les époques

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 12 oct 2015

La compréhension de la nature a depuis toujours questionné l’humanité : pour des raisons liées à la survie et au développement des sociétés mais également pour des raisons spirituelles ou métaphysiques. Depuis lors, de multiples perceptions se sont succédées, faisant passer les croyances liées à des phénomènes naturels à une compréhension scientifique du monde environnant.

Dès l’antiquité, l’Homme a ressenti le besoin de classer, de nommer d’étudier son environnement. Aristote, Théophraste, Hippocrate, Platon, Virgile ou Pline l’Ancien s’y sont employés et ont contribué à produire des explications vérifiables, aidant à la compréhension du monde.

Déjà Aristote présentait une «Histoire des animaux» dans laquelle il soulignait les mœurs et les milieux de vie des animaux. «L’Histoire naturelle» du romain Pline l’Ancien tout comme «l’Histoire des plantes» de Théophraste vinrent compléter les travaux d’Aristote et marquèrent l’Occident pendant des siècles (jusqu’à la Renaissance). Ils représentent les premières esquisses d’une étude de la répartition du vivant sur la planète, une « biogéographie » avant l’heure, pourrait-on dire, réalisée dans l’objectif d’explorer les secrets de la nature pour mieux comprendre les mécanismes qui la régissent… Et pourquoi pas se situer face à elle.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.