Menu utilisateur

La Stratégie "FAIRE Symbiose"

Faire Archipels

La Stratégie "FAIRE Symbiose"

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 22 juin 2020

Structure logique et arborescence

FEUILLE de ROUTE - "Symbiose-2030"

  • Objet : rendre visibles les Archipels et infuser dans la société l'idée d'un changement de cap à partir d'un mode contributif.

  • Moyen opérationnel : une Recherche-Actions-Citoyennes directement appropriable par le grand public par des démarches de "Sciences participatives" engagées localement sur chaque territoire.

FAIRE Archipels < > FAIRE Symbiose < > FAIRE Société autrement

Associer la "pensée en Archipels" avec la notion pragmatique de "Symbiose" pour relier les imaginaires (créateurs de sens) à une vision concrète de l'engagements coopératif

  • Axe 1 - "FAIRE Archipels"

    • Questionnements => Pourquoi et comment se constituer en Archipels à partir de la pensée d'Edouard Glissant et l'Archipel - "Osons les Jours Heureux" ?
    • Moyen opérationnel => Déclic de conscience sur les enjeux présents et futurs pour produire un questionnement - Et moi dans tout ça ?
       
  • Axe 2 - "FAIRE Symbiose"

    • Questionnements => Pourquoi et comment incarner des processus de coopération intégrale qui vont dans le sens du vivant et nourrissent la métamorphose de nos sociétés ?
    • Moyen opérationnel => Mise en place de "Parcours de Trans-Formations"​ qui reposent sur de la pédagogie expérientielle qui permettent de se relier à soi, aux autres et au(x) monde(s) ?
       
  • Axe 3 - "FAIRE Société autrement"

    • Questionnements => Comment tenir cet enjeux extraordinaire de changement radical dans la prochaine décennie pour faire face aux enjeux présents et futurs ?
    • Moyen opérationnel => Essaimage d'un modèle "d'Economie coopérative" qui repose sur du "Management en Archipels".

Approche opérationnelle : la mise en place de "Territoires en expériences"

Un "Territoire en Expériences" correspond au niveau pragmatique de la stratégie Symbiose-2030. Ils serviront de cadre d'expérimentations concrètes de la mise en archipels, à la fois des acteurs et des organisations pour créer des synergies coopératives.

Concrètement, il s'agit d'animer localement et en étroite coopération avec les acteurs territoriaux cette Recherche-actions-citoyennes. L'objet principal est d'identifier des leviers concrets, susceptibles d'accélérer les prises de consciences et les adaptations nécessaires pour mieux faire face aux enjeux de dérèglements climatiques et d'effondrement du vivant.

Pour ce faire, nous souhaitons favoriser les participations citoyennes en fonctionnant en transmission "en pair à pair" à partir de la diffusion des connaissances, de la mise en expériences de territoires et la diffusion de postures coopératives.

Nous sommes en phase de mobiliser des moyens financiers pour activer les démarches territoriales dans le courant de l'année 2021. Des jalons sont d'ores-et-déjà posés sur quelques territoires, notamment en Vallée de la Drôme où un début de cartographie multimédia est en cours de mise en œuvre.

> Voir l'espace dédié Vallée de la Drôme - Diois

Les attendus

Ces démarches reposent notamment sur la conception et la réalisation de parcours pédagogiques multimédias auxquels les individus et les organisations pourront contribuer. Ces parcours sont à la fois réalisés sous une forme virtuelle mais surtout permettront de créer de nouveau espaces de médiations et de rencontres réelles entres chaque maillon susceptible de concourir à la transition territoriale (*).

La finalité consiste à valoriser les territoires géographiques, les acteurs de ces territoires, les ressources déjà mobilisées (à partir d'une cartographie multimédias et la réalisation de "web-documentaires" participatifs). Tout ceci contribuant à "Faire connaitre la Biodiversité" et à approcher de façon palpable pour des non-spécialistes les enjeux de résilience.

L'animation de cette cartographie et ces parcours-web repose sur un principe de pédagogie expérientielle grâce notamment à la notion d'inventaires citoyens de la Biodiversité.

exemple d'inventaires citoyens réalisés avec le Parc Naturel Régional du Verdon, qui a permis de documenter et mettre en communication les dynamiques territoriales ]
accéder au parcours-web interactif > Ginnaservis ]


(*) - Le concept de transition ne préjuge pas des domaines auxquels elle s’applique, ni des modalités par lesquelles elle peut se manifester. Le concept de transition est ainsi englobant, non idéologique et non partisan. Il se base seulement sur le constat que nos modes de vie, d’organisation, de production, d’échange et de consommation ne peuvent plus perdurer en l’état, et qu’ils doivent donc évoluer pour être véritablement résilients et aller dans le sens du vivant.

 

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.