Menu utilisateur

Oriolus oriolus

Les Fiches BS

Oriolus oriolus

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 20 oct 2015

LES FICHES BS - ESPÈCES

Le Loriot d’Europe

Règne : Animalia (Animal)
Classe : Aves (Oiseaux)
Ordre : Passeriforme (Passereaux)
Famille : Oriolidae (Oriolidé)
Genre : Oriolus

DESCRIPTION

Taille : 22 à 25 cm, Envergure : 43 à 44 cm, Poids : 70 à 80 g

Loriot d’Europe est considéré comme un des plus beaux oiseaux migrateurs du Paléarctique. Il se caractérise par :

  • Son corps allongé
  • Sa petite tête ronde
  • Ses ailes relativement longues et arrondies
  • Ses pattes courtes d’arboricole
  • Sa queue assez courte
  • Son chant puissant flûté sur trois notes : «Didelio...»

Mâles et femelles ont des aspects différents

Le mâle adulte possède :

  • Le dessus jaune vif
  • Le dessous jaune vif
  • L’œil carmin
  • Le bec long, épais, rougeâtre
  • Une marque noire entre l’œil et le bec
  • Les ailes noires avec une virgule jaune au poignet
  • La queue noire avec une large tache jaune à chaque coin
  • Le croupion jaune

La femelle adulte possède :

  • Le dessus couvert d’un plumage camouflé jaune-vert de la tête au croupion
  • Le dessous gris pâle, constellé de petites taches plus foncées
  • Il existe un grand risque de confusion entre les juvéniles et la femelle adulte.

REPARTITION

Le Loriot d’Europe niche sur une grande partie de l’Europe. Il est absent de l’Islande, de l’Irlande, de la Scandinavie et d’une grande partie du Royaume-Uni. Dans le reste du monde, on le trouve dans le centre de l’Asie et en Inde. Il hiverne en Afrique et en Inde.

En France, il est absent de Bretagne et du littoral normand, et se trouve de façon très localisée en Corse. 

HABITAT

  • Forêts de grands feuillus (chênaies, boulerais, peupleraies) clairsemées, avec un sous-bois peu développé
  • Forêts mixtes (feuillus, conifères)
  • Parcs et grands jardins de faible altitude

Le Loriot d’Europe vit dans les canopées hautes et ouvertes des bois caducifoliés, et apprécie les zones humides (prairies et cours d’eau).

COMPORTEMENT

Farouche et mobile, le Loriot d’Europe est difficile à observer. Il reste généralement à couvert dans la cime des arbres. Migrateur, il est de retour à partir de mi-avril (pour les premiers). Le mâle signale alors sa présence par un chant fort et mélodieux qu’il répète toute la journée. Peu de temps après, il occupe un territoire de ponte qu’il défend âprement contre les intrus.

Son vol est rapide et décrit de légères ondulations.

RÉGIME ALIMENTAIRE

Le Loriot d’Europe se nourrit principalement d’insectes, d’araignées, de petits mollusques, mais parfois aussi de baies et de fruits (de cerises en particulier).

REPRODUCTION

Le nid du Loriot d’Europe est composé d’herbes, de débris d’écorce, de laines, de mousses, et de plumes. Il est pendant, en forme de hamac, sur une fourche à l’extrémité d’une haute branche horizontale. Il pond 3 à 4 œufs une fois par an de mi-mai à juillet. L’incubation dure 14 à 17 jours.

BIBLIOGRAPHIE

  • « Les oiseaux d’Europe », Christopher Perrins, Michel Cuisin, Editions Delachaux et Niestlé, 1987, Paris.
  • « Le Guide Ornitho » de Lars Svensson, Killian Mullarney, Dan Zetterström, Peter J.Grant, Delachaux et Niestlé, 1999, 2000, Paris.
  • « Tous les oiseaux d’Europe » de B.Bruun et al., Editions Bordas.
  • « Inventaire de la Faune de France » Muséum National d’Histoire Naturelle, Editions Nathan, 1995.
  • « Les oiseaux du monde, l’œil de la nature », Editions Bordas, Paris 1994.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.