Menu utilisateur

Corvus corone

Les Fiches BS

Corvus corone

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 20 oct 2015

LES FICHES BS - ESPÈCES

La Corneille noire

Règne : Animalia (Animal)
Classe : Aves (Oiseaux)
Ordre : Passeriforme (Passereaux)
Famille : Corvidae (Corvidé)
Genre : Corvus

DESCRIPTION

Taille : 44 à 51 cm, Envergure : 84 à 100 cm, Poids : ~570 grammes

La Corneille noire a une taille et une silhouette identiques à celles du corbeau freux (Corvus frugilegus). Ses caractéristiques principales sont :

  • Sa taille moindre qui la diffère du grand Corbeau (Corvus corax)
  • Sa couleur : elle est toute noire, à vagues reflets métalliques verts, lilas et bleus en plumage frais, cependant, elle acquiert parfois un plumage blanc, surtout sur les ailes
  • Son crâne plat et son front plutôt fuyant
  • Ses ailes larges et courtes
  • Son bec fort, un peu arqué et obtus au bout qui bec apparaît comme la continuation de la tête
  • Son bout de queue arrondie (non cunéiforme),
  • Sa voix très proche de la Corneille mantellé : croassement roulé et rude, répété 3 à 4 fois : «krra krra krra», mais souvent un peu plus dure, plus «agressive», moins roulée.

REPARTITION

La Corneille noire se trouve dans une grande partie de l’Europe. Elle est absente de l’Islande, de l’Irlande, de l’Italie et du reste du sud et de l’Est de l’Europe. Elle y est remplacée par la Corneille mantelé . La Corneille noire se trouve également en Asie. En France, elle est présente toute l’année sur l’ensemble du territoire, à l’exception de la Corse. C’est une espèce abondante qui atteint 2000 mètres d’altitude. Elle est sédentaire et quelque peu erratique.

HABITAT

  • Régions cultivées parsemées d’arbres
  • Landes buissonneuses
  • Rivages
  • Parfois aussi dans les parcs des grandes villes

La Corneille noire ne pénètre pas dans les forêts denses et s’installe surtout en lisière de celle-ci.

COMPORTEMENT

La Corneille ne niche pas en colonie, elle est solitaire même pendant la période de reproduction. Elle n’est grégaire que sur les zones où la nourriture abonde ou dans les dortoirs hivernaux. Elle se perche surtout dans les arbres, mais aussi sur les fils et fréquemment au sol, où elle se nourrit. Son vol est indolent et ses coups d’ailes amples.

Presque tout le monde est hostile à la Corneille, principalement à cause de la superstition qui touche les gros oiseaux noirs réputés «diaboliques».

RÉGIME ALIMENTAIRE

La Corneille noire pille les nids d’autres oiseaux. Omnivore, elle mange des déchets, des charognes, des insectes, diverses bestioles dans les champs et sur les rivages, des baies, des fruits, des graines, etc.

REPRODUCTION

La Corneille noire battit son nid au moyen de brindilles, de rameaux, de terre, de mousse et d’herbes sèches, dans la fourche d’un arbre, souvent bien caché. Elle pond une fois par an, de début avril à fin mai.

Les 4 à 5 œufs, bleu-vert pâle, fortement tachetés de brun-rouge, de vert-olive et de gris éclosent après 18 à 21 jours d’incubation. Les jeunes quittent le gros nid de branchettes à 4 ou 5 semaines.

BIBLIOGRAPHIE

  • « Le guide ornitho », Lars Svensson, Killian Mullarney, Dan Zetterström, Peter J.Grant, Delachaux et Niestlé, 1999, 2000, Paris.
  • « Tous les oiseaux d’Europe » de B.Bruun et al., Editions Bordas.
  • « Inventaire de la Faune de France », Muséum d’Histoire Naturelle, Editions Nathan, 1995.
  • -« Identifier les oiseaux, comment éviter les confusions ». A.Harris, L.Tucker, K.Vinicombe, Delachaux et Niestlé, 1992, Paris.

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.