Menu utilisateur

Dama dama

Les Fiches BS

Dama dama

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 20 oct 2015

LES FICHES BS - ESPÈCES

Le Daim

Parc animalier de Rambouillet (78)
_______________________________________________________________________________________________

CLASSIFICATION

Règne : Animalia (Animal)
Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Artiodactyla (Artiodactyle)
Famille : Cervidae (Cervidé)
Genre : Dama

DESCRIPTION

Taille : 1.30 à 2.30 m (dont 15-20 cm pour la queue),
Hauteur (à l’épaule) : 80 à 110 cm,
Poids : 35 à 150 kg

Le Daim ressemble beaucoup au Cerf sika, il est cependant plus grand. Il se caractérise par :

  • Son pelage brun ponctué de blanc
  • Ses bois aplatis
  • Sa queue assez longue, noire dessus

REPARTITION

Le Daim est originaire du bassin méditerranéen et d’Asie mineure. On le trouve en France dans les forêts de l’Illwald et du Kastenwald (dans le bas Rhin), où il vit de manière sauvage. Certaines populations sont présentes isolément dans des parcs en métropole.

HABITAT

  • Forêt de feuillus avec sous-bois épais (riche en ronces, en grandes herbes et en arbustes)
  • Forêt mixtes avec sous-bois épais (riche en ronces, en grandes herbes et en arbustes)
  • Voisinage de champs

Le Daim  apprécie beaucoup les grandes prairies pour pâturer en troupeau.

COMPORTEMENT 

Animal typique des paysages variés, le Daim reste en sous-bois dans la journée, et s’aventure en prairie ou en lisière de forêt au crépuscule et à l’aube. Il reste actif de jour comme de nuit, avec des périodes de gagnage, et des périodes de repos, indispensables pour la rumination.

De mœurs sédentaire, largement répandu aujourd’hui en Europe, à la suite d’introduction dans des parcs, il existe par endroit des îlots de population en liberté.

Espèce très sociable, le Daim vit en petites hardes de quelques individus, où les sexes sont séparés. Les jeunes de l’année précédente restent généralement avec leur mère pendant plus d’un an et demi.

La chute des bois à lieu de fin avril à fin mai, avec une repousse immédiate. Ils grandissent jusqu’en aout/septembre, période à laquelle les mâles se débarrassent de leurs velours en se frottant contre des troncs d’arbres ou sur le sol. Ils sont de plus en plus volumineux et dentelés avec l’âge, preuve de la puissance et de la dominance de l’animal qui les porte. Ils régressent enfin quand l’animal devient trop vieux. 

Le daim recherche sa nourriture essentiellement à l’aube et au crépuscule. De par son régime alimentaire, on le considère comme un concurrent direct du cerf et du chevreuil.

REGIME ALIMENTAIRE 

Le daim se nourrit de graminées, herbacés, jeunes feuilles des arbres, bourgeons, glands, châtaignes,…

REPRODUCTION

Les femelles oublient leur faon pendant quelques jours, pour s’accoupler en automne (octobre-novembre). Les mâles poussent un raire sur un petit territoire qu’ils défendent (on l’appelle un «lek»), et tentent d’attirer les femelles. Celles-ci choisissent le mâle qui leur semble le plus fort. Les faons naissent en juin-juillet (un petit par femelle). Ils atteignent leur maturité sexuelle entre 7 et 14 mois, mais ne s’accouplent pour la première fois qu’au bout de 3 ans pour les mâles (pour des questions de dominance).

STATUT

Espèce non indigène, le Daim n’est pas en danger en France, puisque des îlots de population se forment en liberté, suite aux fuites de certains enclos. Espèce chassable dans certains départements (en Alsace par exemple), "nuisibles" dans d’autres.

BIBLIOGRAPHIE

  • « Guide complet des mammifères de France et d’Europe », D. MACDONALD et P. BARRETT, Editions DELACHAUX et NIESTLE, 1995.
  • « Les mammifères dans leur milieu », F. MOUTOU et C. BOUCHARDY, Editions BORDAS, 1992.
  • « La faune de France », Inventaire des invertébrés et principaux invertébrés, MNHN, Ed. ECLECTIS

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.