Menu utilisateur

Vers une société en Archipels

Faire Archipels

Vers une société en Archipels

Ecrit par Aye-Aye environ... dans Bio-Scène le 18 juin 2020

Comment faire face à ce monde globalisé, excessivement prédateur, de moins en moins résilient ?

  • En incarnant la « Paix économique » je peux évoluer vers un monde plus coopératif.

Comment mieux co-habiter notre monde et agir pour régénérer le vivant ?

  • Mêler nos ADN, en joignant un Archipel dejà constitué, je deviens un acteur d’une « Société en Archipels », par nature résiliente.

Penser local, Agir global

Accepter de « voir le monde tel qu’il est réellement » permet d’agir pour le transformer « tel que l’on voudrait qu’il soit ».

Pour être accessible à tout un chacun, les niveaux d’actions vers une paix économique se trouvent probablement à une échelle locale et non plus uniquement globale. Chacun pouvant l’incarner.

La pensée en Archipels permet d’accélérer le changement de cap sociétal, en reliant et en faisant co-évoluer les transformations individuelles, collectives et territoriales.

Penser « écosystèmes » et non plus « système à changer » permet de se placer individuellement dans un apprentissage de postures de coopérations, d’intelligence collective et ainsi d’ouvrir à de nouveaux modes de gouvernance… Pour ne plus subir notre avenir, mais en décider de façon démocratique.

« No sabemos lo que este passa y es lo que passa »
« Nous ne savons pas ce qui se passe, et c’est ça qu’il se passe »
Ortega y Gasset

Démarche non mercantile de valorisation de la biodiversité à travers la diffusion des connaissances, la diversité des points de vue et l'usage coopératif du multimédia.